De l'importance du magnésium
   
n
e
w
s

vendredi 20 au dimanche 22 septembre : Reprendre sa santé en main, simplement, efficacement et joyeusement ? Changer de vie en douceur pour retrouver l’énergie et le sourire qui devraient toujours nous accompagner ? Le stage Tutti Frutti est fait pour vous ! Nous vous proposons un stage de deux jours alliant alimentation vivante, yoga et santé naturelle, deux jours pour changer d’habitudes et intégrer des pratiques simples et soutenant la vie. Téléchargez la plaquette de présentation.

J'ai le plaisir d'animer un groupe de méditation et de travail sur les Lettres du Christ, le dimanche matin chez moi de 10h30 à 12h (c'est gratuit). Le but est de mettre en pratique au quotidien cet enseignement formidable, par le partage de nos expériences, la méditation et la prière. Envoyez-moi un email si vous souhaitez participer et recevoir les annonces des rencontres du groupe.

Marc Resch
magnétiseur
coupeur de feu
coach alimentation


De l'importance du magnésium


La situation sanitaire mondiale est extrêmement préoccupante. Comme un nombre croissants de chercheurs, Yvan Erbs tire la sonnette d'alarme sur cet état de fait en partie imputable à l'alimentation moderne. Président de l'Institut Pierre Delbet et auteur du formidable livre "Génocide alimentaire, causes et solutions", il met en avant l'importance cruciale d'un nutriment indispensable à l'organisme : le magnésium.

Explosion Pandémique Globale

L'augmentation constante d'un certain nombre de pathologies est alarmant, l'état de santé de nombreuses personnes est choquant, et Yvan Erbs étudie ce phénomène depuis 20 ans, phénomène qu'il qualifie d'Explosion Pandémique Globale. Selon l'OMS, 3,1 milliards d'humains sont concernés par au moins l'une des maladies suivantes :
  • maladie cardio-vasculaire (2,1 milliards)
  • cancer (28,7 millions, 80 millions en 2030)
  • diabète (371 millions, 552 millions en 2030)
  • ostéoporose (250 millions)
  • dépression (340 millions).
Au total dans le monde, 28 millions de décès chaque année. L'espérance de vie en bonne santé diminue au niveau mondial.

Nous voyons également une augmentation rapide des maladies d'Alzheimer et de Parkinson, de la sclérose en plaques, de l'arthrose, des maladies dégénératives, toutes dites maladies « de civilisation » car seuls les pays développés ont le triste privilège de les connaitre, alors que paradoxalement du fait de leur développement leurs habitants seraient censés jouir d'une meilleure santé. Mais qu'est-ce que la santé ?

La santé : définition

Selon l'OMS (1946), la santé est l' « état complet de bien-être physique, mental, social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » Combien aujourd'hui peuvent s'en prévaloir ? Plus récemment, l'Institut Pierre Delbet a définit la santé de la façon suivante :
« La santé est une compétence cellulaire, caractérisée par la capacité de chaque cellule d'un organisme, en coordination avec les autres cellules, à assurer la totalité des réactions biochimiques dont elle a la charge. »
Au-delà d'un état physiologique, la santé est donc un processus dynamique étroitement lié à notre alimentation et qui se joue en temps réel tout au long de notre vie.

Éléments de physiologie

Les intestins contiennent 200 millions de neurones et 400 à 600 m² de muqueuse digestive. Ils sécrètent 95% de la sérotonine du corps, un neuromédiateur qui participe à la régulation thermique, aux comportements alimentaires et sexuels, au cycle veille-sommeil, à la gestion de la douleur, de l'anxiété, du contrôle moteur et de l'humeur. Les intestins ont un rôle clé dans l'immunité et dans l'assimilation, c'est eux qui permettent à la fois d'être protégé contre les molécules et bactéries indésirables et aussi d'absorber les nutriments indispensables.

Le microbiote est la population bactérienne, fongique et virale située sur la peau, les muqueuses, les poumons, l'intestin et le vagin. Il pèse 1 à 2 kg chez l'adulte, il est formé de 100 000 milliards de bactéries de 1 000 espèces différentes, dont 99% sont présents dans l'intestin. Le microbiote est très dégradé par les antibiotiques, les détergents et produits d'hygiène corporelle, les produits et polluants chimiques. Il protège les cellules de l'environnement extérieur et fonctionne en symbiose avec elles. Le microbiote a un rôle essentiel dans le fonctionnement immunitaire, la régulation du système nerveux, la synthèse des vitamines et des enzymes, et la protection de l'organisme.

Les enzymes sont des protéines indispensables à l'activité biochimique cellulaire, plus de 4 000 ont été recensées. Il en existe deux catégories : les enzymes digestives servent à transformer les aliments en nutriments, et proviennent des aliments vivants et des sécrétions enzymatiques digestives. Les enzymes métaboliques servent au fonctionnement cellulaire, elles sont produites par les cellules. Les enzymes alimentaires sont détruites par la cuisson et tous les procédés industriels de conservation : le blanchiment, l'appertisation, la pasteurisation, la stérilisation, le traitement UHT, l'ionisation. Les enzymes participent à toute les activités biochimiques et elles sont indispensables à la Vie.

Les macronutriments sont les acides aminés, les acides gras, le glucose, le fructose, le galactose, et l'eau. Ils structurent notre corps et l'alimentent en énergie.

Les micronutriments sont les vitamines A, B, C, D, E, K, les minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium) et les oligo-éléments (chrome, cuivre, fer, fluor, iode, manganèse, molybdène, sélénium, zinc, ...). Ils sont indispensables aux enzymes, qui sont à l'origine des activités microbiologiques et au fonctionnement de l'organisme.

D'une manière généralisée, l'alimentation des pays développés est en carence très importante en micronutriments, carence provoquée par une surcharge de macronutriments et un manque de micronutriments. Ce déséquilibre provoque un déficit biochimique cellulaire et une insuffisance du fonctionnement enzymatique qui entraine les maladies.

Importance du magnésium dans le métabolisme

Le magnésium intervient dans plus de 330 réactions enzymatiques. Il est essentiel aux défenses immunitaires et aux activités cardio-vasculaire, digestive, neuro-musculaire, endocrinienne, ostéo-articulaire, respiratoire et oculaire, au métabolisme glucidique, protidique, lipidique et phosphocalcique.

Le magnésium est indispensable dans l'alimentation des cellules en énergie, la division cellulaire et la réparation de l'ADN, la contraction et le relâchement musculaire, l'échange et le décodage des informations, la synthèse des protéines, l'élimination des déchets. De plus, le magnésium a des effets anti-stress, anti-allergiques, anti-anaphylactiques, antioxydants, anti-inflammatoires.

De nombreuses études valident les découvertes de Pierre Delbet, notamment le lien entre carence en magnésium et déficit immunitaire. Au début du XXème siècle, une étude menée par Louis Robinet en France pendant des décennies, sur plusieurs millions de personnes consommant des produits locaux, montre une corrélation claire entre présence du magnésium dans le sol et incidence des cancers.


Cette étude a été présentée par Pierre Delbet en 1934 à l'académie de Médecine de Paris. Elle montre clairement le lien entre apport alimentaire en magnésium et cancer :
« Là où le magnésium est abondant, le cancer est rare. Là où le magnésium est rare, le cancer est fréquent. [...] Les cancers sont donc 2,5 fois plus fréquents dans les régions où le magnésium est rare. »
Pierre Delbet, in Politique préventive du cancer, 1944.
Cette édute montre également qu'il y a une différence de 60% dans le nombre de suicides entre régions très pauvres et très riches en magnésium. Le magnésium a également un rôle déterminent dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, du diabète, de l'ostéoporose, de la dépression nerveuse.

Le magnésium dans l'alimentation

L'apport optimal de magnésium se fait par une alimentation biologique, locale, non raffinée et naturelle (pour éviter les traitements industriels qui éliminent le magnésium), bref par une alimentation quotidienne riche en aliments vivants. Il est aussi important d'éviter les médicaments, l'alcool, les eaux minérales pauvres en magnésium et les carafes filtrantes. Les besoins moyens chez l'adulte sont très sous-estimés par les autorités de santé, ils sont en réalité de 600 à 900 mg par jour.

Parmi les aliments les plus riches en magnésium, on trouve :
  • des algues : laitue de mer, wakame, haricot de mer, kombu royal, nori
  • des oléagineux : graines de citrouille, poudre de cacao, noix du Brésil, sésame, amande, noix de cajou
  • des graines germées : maïs, blé, orge
  • le son de blé et le son d'avoine
  • la farine de seigle, de sarrasin et d'avoine
  • le sucre de canne complet

Voici pour exemple la concentration en magnésium de quelques aliments parmi ceux qui en contiennent le plus, en mg pour 100g.
oseille103
menthe fraîche71,5
épinard 69
basilic64
 
son de blé400
germe de blé256
son d'avoine241
farine de seigle160
farine de sarrasin157
farine d'avoine144
épeautre136
 
graines de maïs germé550
graines de blé germé400
graines d'orge germé230
graines de seigle germé121
graines d'épeautre germé106
lentilles germées37
haricots blancs cuits61
lentilles cuites36
petits pois cuits32
haricots flageolets30
haricots rouges29
pois chiches27
pois casses cuits21
fèves19
 
graines de citrouille592
poudre de cacao376
noix du Brésil366
sésame324
noix de cajou247
amande232
 
figue de barbarie85
banane33
mûre23
cassis17
fraise13
banane séchée105
figue sèche53
datte43
abricot sec37
raisin sec33
sel marin gris503
fleur de sel424
sel blanc3
sucre de canne complet140
sucre roux19
sucre blanc2
 
laitue de mer1800
wakame700
haricot de mer600
kombu royal400
nori270
dulse100
 
fruits de mer50
poissons33
 
ail21
artichaut31
asperge12
brocoli25
carotte14
betterave25

Le chlorure de magnésium

Le chlorure de magnésium est la forme de complément la plus absorbable, qui présente le meilleur ratio efficacité/innocuité, et qui a une rapidité d'action appréciable pour les grippes, allergies, bronchites, problèmes intestinaux ou de sommeil, troubles nerveux, etc. Il est possible de préférer le nigari, forme naturelle de chlorure de magnésium tirée de l'eau de mer, qui contient également un peu de sulfate de magnésium (sel d'Epsom).

L'administration de sel de magnésium agit sur l'ensemble des cellules du corps et modifie ainsi le métabolisme général de l'organisme. Il contient 12% d'ions magnésium, soit 2 à 3 cuillères à café rases pour 600 à 900 mg. Compte tenu de l'apport alimentaire, 1 seule cuillère à café par jour suffit.

Il y a contre-indications seulement en cas d'hémophilie, les autres problèmes de santé suspectés de contre-indication comme l'insuffisance rénale, la déshydratation, la diarrhée sévère et l'hypertension artérielle sont au contraire améliorés ou stoppés par le chlorure de magnésium.

En conclusion, pour faire face à l'Explosion Pandémique Globale, nous gagnerions tous à consommer au maximum des aliments vivants, et à prendre du chlorure de magnésium régulièrement, en apport quotidien en plus de l'alimentation ou en cure de quelques semaines. En cas de maladie, avant de se précipiter sur des molécules de synthèse qui vont tenter d'éteindre les symptômes sans corriger la cause, il peut être très utile de prendre d'abord du chlorure de magnésium, qui va renforcer l'immunité et redonner à l'organisme les moyens de retrouver par lui-même la santé.

Pour aller plus loin :
http://www.livre-genocide-alimentaire.com
http://www.institutpierredelbet.org



Marc Resch - 121 rue d'Athènes 34000 Montpellier - 06.10.88.29.06 - Mentions légales