Les Lettres du Christ
   
n
e
w
s

samedi 5 octobre de 11h à 14h : C'est reparti pour les ateliers de crusine, avec pour commencer un atelier spécial ''Cuisine Orientale'', avec des recettes originales et gourmandes, toujours 100% végétal, 100% bio et 100% santé !

samedi 26 octobre de 11h à 14h : Pour se donner du courage et des calories afin de mieux apprécier l'automne, voici un atelier de crusine ''spécial Fromages'' pour les curieux et les gourmands ! L'alimentation vivante, ce n'est pas seulement des salades et des graines germées, c'est aussi un monde de saveurs et de créativité, pour régaler et étonner nos papilles.

J'ai le plaisir d'animer un groupe de méditation et de travail sur les Lettres du Christ, le dimanche matin chez moi de 10h30 à 12h (c'est gratuit). Le but est de mettre en pratique au quotidien cet enseignement formidable, par le partage de nos expériences, la méditation et la prière. Envoyez-moi un email si vous souhaitez participer et recevoir les annonces des rencontres du groupe.

Marc Resch
magnétiseur
coupeur de feu
pour humains & animaux
coach alimentation

Les Lettres du Christ - http://www.christsway.co.za/accueil

Les Lettres du Christ ont été « canalisées » entre 2000 et 2001 par une dame anonyme de 80 ans. Leur but est d’initier une nouvelle ère d’Amour et de Paix, en décrivant la véritable nature de la Réalité, et comment comprendre, vivre et exprimer cette Réalité de l’Existence en atteignant la Conscience Christique.

La Conscience Universelle : la Source de l’Être

La Conscience Universelle est la Puissance Créatrice infinie, éternelle, remplissant tout l’espace et toutes choses. C’est la Puissance Créatrice de l’Esprit. Rien n’est réellement solide : tout est Conscience rendue visible, au moyen de « formes de conscience ». VIE et CONSCIENCE ne sont qu’une seule et même chose. La pensée humaine imprégnée de la Puissance Créatrice de l’Esprit peut modifier l’apparence du « scintillement de poussières » qu’est la matière.

La nature et les caractéristiques de la Puissance Créatrice sont les Lois inhérentes à la vie. Ces lois sont immuables et exactes, et sont les manifestations de la Puissance Créatrice. Elles proviennent de la Conscience Universelle, qui est notre Source de l’Être. Les caractéristiques de la Puissance Créatrice sont : croissance, nutrition et nourriture, guérison, protection, satisfaction des besoins, travail, survie, rythme, ordre et loi.

Les composantes de la Source de l’Être

TOUT est CONSCIENCE et CONNAISSANCE, TOUT ce qui existe est CONSCIENCE/CONNAISSANCE rendue visible. L’intention de la CONSCIENCE/CONNAISSANCE est d’exprimer en totalité sa VOLONTE et son BUT : Volonté et But sont les impulsions primordiales de la Conscience Universelle.

L’impulsion VOLONTE Universelle est la Conscience-Père, l’Intelligence Universelle, d’ou proviennent mouvement, électricité, pensée, masculin.

L’Impulsion BUT Universel est la Conscience-Mère, l’Amour Universel, d’ou proviennent attachement/rejet, magnétisme, émotion, féminin.

VOLONTE et BUT Universels sont en équilibre dans la Conscience Universelle. TOUT dans la création est une manifestation de ces deux impulsions primordiales.

Ces impulsions primordiales ont été séparées et combinées dans la conscience individuelle lors du "Big-Bang". La Conscience Universelle a scindé les deux impulsions pour qu'elles travaillent séparément de façon combinée et complémentaire. C'est le niveau de la Conscience Divine, où se trouve notre "réalité d'Être", notre JE, notre âme, notre conscience individuelle.


La Voie de la Conscience Christique

Il y a urgence à percevoir la Réalité de l’Amour derrière et en toutes choses. La société fait totalement fausse route, et récolte de plus en plus d’abominations à cause de ce qu’elle sème avec ses croyances et pratiques. Les croyances religieuses en un « Dieu vengeur » qui punit le péché et aux sacrifices pour le « rachat des âmes », les croyances de la science matérialiste en une Création provenant du « hasard » qui permet de jeter la moralité aux orties, la télévision et les médias qui excitent les plus bas instincts, la sexualité sans investissement affectif. Débarrasser notre conscience de toutes ces croyances infondées et pratiques dominées par l’ego, être conscient que l’on récolte ce que l’on sème, s’en remettre en permanence à la Conscience Divine qui crée la Réalité pour apporter croissance, protection, nourriture, guérison, satisfaction de tous les besoins : c’est la Voie de la Conscience Christique.

Que faire concrètement

Le but de l'existence est un échange ininterrompu de communication réciproque entre la Source de tout Être et la création. Le véritable contact avec la Source de notre Être se produit une fois notre conscience suffisamment purifiée de son égoïsme humain grossier, par une profonde introspection et la purification de nos émotions « magnétiques » d’attraction-rejet. Cela requiert au préalable de passer quelques temps à méditer, pour élargir notre conscience de manière émotionnellement puissante dans un élan régulier vers notre Source, pour établir ce contact, nous renouveler et nous régénérer.

La première pratique proposée dans les Letrtes est l'exercice de « purification de la conscience » de la Lettre 6 :
Je répète donc la liste des caractéristiques néégatives exposées au début de cette Lettre. Lisez-les attentivement et observez vos réactions et sentiments, tandis que vous les passez lentement en revue.
La critique, le sarcasme, le jugement, le rejet, le dénigrement, l'hostilité, l'intolérance, la haine, la jalousie, l'agressivité, les impulsions violentes, le vol, le mensonge, la fourberie, la malhonnêteté, la calomnie.
Comment vous débarrasser de celles que vous reconnaissez comme faisant partie de votre conscience ?
Faites-leur face sans honte. Vous êtes un être humain, né sous l'influence de l'ego. Ne soyez pas effrayé ou découragé au point de renoncer à leur faire face. Faites un premier pas en totale honnêteté. Notez-les sur une feuille de papier.
La seconde étape consiste à vous allonger et à placer la feuille de papier contre votre poitrine. Fermez les yeux et adressez-vous en pensée à la Réalité Divine, votre Source d'Être, qui est, vous le savez maintenant, votre Procréateur Aimant, votre vrai Père-Mère Spirituel. Il irradie, de façon généreuse, permanente, constante L'AMOUR PARENTAL INCONDITIONNEL.
Prenez le temps de calmer votre esprit jusqu'à sentir que vous passez au-delà de votre propre conscience.
Demandez aors de l'aide pour enlever, dissoudre et surmonter les manifestations de rejet de l'ego, fausses et inutiles, durant tous les jours à venir. Faites votre demande avec une foi parfaite et en vous attendant à une réponse immédiate, puisque vous fonctionnez en conscience.
Sur le plan émotionnel, précisez à votre Père Spirituel ou Réalité Divine, donc à vous-même, que vous ne voulez plus de ces réponses négatives de l'ego dans votre conscience. Demandez l'inspiration et la force de faire tous les efforts possibles pour les éviter ou les refuser à partir de cet instant.
En agissant de la sorte, vous créez une NOUVELLE FORME DE CONSCIENCE qui commence maintenant à infiltrer et investir votre conscience présente.

VOTRE INTENTION devient maintenant votre réalité.
Les caractéristiques négatives d'autrefois, notées sur votre papier et remises au Père Spirituel, sont à présent dans les limbes de rejet de votre conscience. Ce rejet conscient vous sert aussi à attirer la Puissance Divine dans votre conscience. Elle vient renforcer votre résolution et vous rappeler de renoncer à toute impulsion qui ressurgirait des caractéristiques rejetées.

[...] J'insiste : méditez à plusieurs reprises les caractéristiques notées sur le papier. À chaque fois, vous attirez dans votre conscience une nouvelle injection de la Puissance Vie de la Conscience Père-Mère pour surmonter les formes et forces de conscience indésirables et en délivrer votre conscience.

[...] Écrivez maintenant sur un papier - en Lettres d'or si possible, pour bien concevoir la beauté et l'éclat de ces attributs - les qualités d'or de la Conscience Divine dont vos souhaitez être doté et que vous voulez exprimer à l'avenir.
Pour être en parfaite harmonie avec votre Réalité Divine ou Père Spirituel, chaque attribut sera fondé sur l'amour inconditionnel et promouvra le plus grand bien d'autrui.

[...] Une fois vos aspirations écrites en Lettres d'or sur le papier, allongez-vous à nouveau. Contactez votre Réalité Divine et demandez que les belles impulsions - la Nature du Divin - s'étendent peu à peu à votre esprit et votre coeur, jusqu'à devenir votre propre conscience.

[...] Faites que cette Nature Divine devienne votre propre nature.

La deuxième pratique est la méditation, pour établir un contact réel avec la Conscience Universelle. La méditation peut commencer par cette prière de la Lettre 8:
"Vie Père-Mère, tu es ma vie, mon soutien constant, ma santé, ma protection, la satisfaction parfaite de tous mes besoins et mon inspiration la plus haute.

Je te prie de me révéler Ta véritable Réalité. Je sais que c'est ta VOLONTE que je sois totalement illuminé, afin que je puisse mieux prendre conscience de Ta Présence en moi et autour de moi. Je crois et je sais que c'est possible. Je crois que tu me protèges et me gardes dans l'AMOUR parfait. Je sais que mon but final est de T'EXPRIMER.

En m'adressant à toi, je sais que tu es parfaitement réceptive à mes paroles car tu es L'Intelligence Aimante Universelle qui a si merveilleusement conçu ce monde et le manifeste dans sa forme visible.

Je sais qu'en Te demandant de me parler, je projette un faisceau de lumière de conscience dans ta Conscience Divine et que lorsque j'écouterai, Tu pénétreras ma conscience humaine et te rapprocheras de plus en plus de mon esprit et de mon cœur de plus en plus réceptifs.

Je confie mon être et ma vie à ta garde."



Contenu des Lettres


Lettre 1

- le Christ revient dicter ces Lettres pour libérer l’humanité des maux qu’elle se crée par ses pensées et actions
- la vraie mission du Christ et son véritable enseignement n’ont pas été rapportés correctement
- les religions ont mal compris la Source de l’Etre, « Dieu » : il n’y a ni « Dieu vengeur » ni « péché contre Dieu »
- la jeunesse de Jésus, le baptême dans le Jourdain et l’illumination dans le désert, la perception de la Source de l’Etre et de ses caractéristiques, de l’ego qui sépare l’individu de la Source en s’entourant de chaînes et de cordes, causant maladies et malheurs, s’en remettre sans cesse au Père-Mère pour vivre dans le « Royaume des Cieux »

Lettres 2 et 3

- début de sa « mission » d’enseignement et de guérison, expliquer comment atteindre la Conscience Christique, le « Royaume des Cieux », et démontrer sa réalité par les guérisons et la création de nourriture
- la Vérité de l’Existence, paraboles des chèvres et moutons, de la graine de sénevé, des cordes et chaînes de l’ego
- opposition des religieux, échec de sa mission, épisode du figuier, Cène, crucifixion et ascension

Lettre 4

- époque cruciale : urgence de changer la conscience mondiale pour faire face à la récolte de ce que l’on a semé
- Christ, Bouddha et Mahomet ont tous perçu la même Vérité de l’Existence et ont ascensionné dans la Conscience Christique, seules les religions, qui n’ont pas compris et déformé leur message, s’opposent
- but de l’existence : comprendre et vivre la Réalité de l’Existence, vivre dans la Conscience Christique
- hommes et femmes se sont écartés de la compréhension de leur rôle qui est de réunir les impulsions primordiales créatrices, vérité de la relation sexuelle et des désastres qu’elle cause actuellement par son mésusage

Lettres 5 et 6

- description du processus de création, caractéristiques et composantes spirituelles de la Conscience Universelle
- ego humain dominé par les impulsions d’attraction/rejet, qui déterminent et matérialisent les « formes de conscience » qui se manifestent dans la vie et dans la matière
- croyances erronées des religions et de la science : « Dieu créant de loin » ou « création spontanée »
- défi à la science : à quel moment dans la création apparaît la conscience ?

Lettre 7

- la vérité sur l’acte sexuel, le rapport homme/femme dans l’ordre du monde
- ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’esprit est esprit : concevoir dans l’Amour-Mère et l’Intelligence-Père de la Conscience Divine
- activité omniprésente de l’ego dans la Création, sauvagerie attribuée à tort à « Dieu », on récolte ce que l’on sème
- parabole du semeur : je suis la Vérité, le Chemin et la Vie, processus de libération de l’ego, « Royaume des Cieux »

Lettre 8

- comment vivre les Lois de l’Existence : abandonner sa volonté propre et s’en remettre en tout à la Vie Divine
- comment méditer, accéder à une vie plus abondante et établir une ère d’Amour et de Paix

Lettre 9

- état mondial actuel qui montre la récolte de ce que l’on sème avec nos croyances et comportements, alternative « Dieu vengeur » ou « création due au hasard », abominations de la télévision et des médias
- urgence de surmonter l’ego pour exprimer la Source de l’Etre, en accédant à la Conscience Christique
- remarques sur le rire, le racisme, la réincarnation


Ces lettres sont téléchargeables en PDF ici : http://www.christsway.co.za/lettres et aussi ici : lettres_du_Christ.zip
Elles sont disponibles en version audio ici en archive : lettresduchristaudio.zip et fichier par fichier : Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article 13 Article 14 Article 15 Article 16 Lettre 1 Lettre 2 Lettre 3 Lettre 4 Lettre 5 Lettre 6 Lettre 7 Lettre 8 Lettre 9
Et elles sont disponibles en version papier ici : http://www.editions-atlantes.fr/spiritualite.html#letchr

Télécharger une présentation du contenu des Lettres
Télécharger des extraits
Télécharger la déclaration d'adhésion à l'ère d'Amour et de Paix



Extraits

STRUCTURE DE LA RÉALITÉ

La Conscience est Vie, la Vie est Conscience et toutes deux sont la Puissance Créatrice, l’Esprit Divin Universel au-delà, dans, et derrière l’Univers. (Lettre 1 p.90)


Sans état d’esprit, il n’y a ni vie, ni développement, ni bien, ni mal. La QUALITÉ de votre état d’esprit détermine la qualité de votre vie. C’est la première Vérité de l’Existence. (Lettre 2 p.109)


L’ESPRIT DIEU est le créateur aussi bien que la substance de toutes choses dans la création elle-même. (Lettre 5 p.248)


Avant que vous n’étudiez et méditiez la suite, sachez, vous tous qui lisez mes Lettres, qu’en venant par leur intermédiaire, j’ai plusieurs buts précis.

Premièrement, dissiper les croyances erronées qui entourent encore mon personnage humain et mes enseignements. Mon intention est que partout dans le monde, les doctrines et dogmes religieux meurent finalement de mort naturelle – d’une mort aussi absolue que celle des animaux sacrifiés dans le Temple de Salomon.

Deuxièmement, je viens aider les Églises à abandonner les notions archaïques de « Dieu » et de « péché ». Aucun véritable progrès spirituel n’est possible avant que naisse la prise de conscience selon laquelle chaque personne est responsable de ses choix de vie.

Troisièmement, je viens éradiquer de votre esprit les images d’un « Dieu Tout-puissant » de magnificence, de splendeur et de pouvoir illimité, qui récompense les vertueux et punit « les méchants ». Ces croyances vous consolent peut-être mais elles sont complètement fausses.

Quatrièmement, je vous explique la Vérité de l’Être pour chasser définitivement de votre esprit le vieux concept d’un « Dieu » assis sur un trône, quelque part dans le ciel, qui, en un temps relativement court, a créé et peuplé le monde.

Cinquièmement, je viens expressément aider la science à combler le fossé entre la Conscience Universelle et l’apparition de particules électriques. Sans ce pont entre la Dimension Spirituelle Invisible et le monde visible de la « matière », la science restera enlisée dans des idées et concepts obsolètes. Elle doit au contraire avancer dans de nouveaux domaines de recherche spirituelle / scientifique pour le bien de l’humanité.

Je viens aussi vous montrer la vraie Nature de « CE » QUI VOUS A DONNÉ VIE et INDIVIDUALITÉ. Sans cette connaissance, qui vous révèle la nature de votre « être double, bien que complètement inter-relié », Esprit et corps, vous resteriez maintenu à votre niveau de conscience actuel. (Lettre 5 p.263-264)


Les Impulsions d’Attachement-Rejet dirigent depuis toujours le comportement de toutes les entités dans la création, s’agissant de leur survie.

Il est impossible d’échapper aux Impulsions d’Attachement-Rejet.

Ces impulsions jumelles sont la source éphémère de tout plaisir au monde, bien-être ou bonheur, mais aussi la source de toute maladie, misère ou privation.

LA VIE

s’ajoute aux deux Impulsions.

Elle est transcendante, sous-jacente et interpénètre tout.

Elle est née

de l’EXPLOSION DE LA CONSCIENCE UNIVERSELLE,

base et source mêmes de la conscience terrestre.

De même que la Conscience Père-Mère est créatrice,

la PENSÉE de l’homme est créatrice,

car la pensée et les sentiments humains

sont deux instruments jumeaux actifs et inséparables

de la Conscience Père-Mère.

Aussi les Impulsions d’Attachement-Rejet

dans la personnalité individuelle

sont-elles hautement créatrices.

Elles déterminent et matérialisent

les « formes de conscience »

des « choses désirées » et des « choses rejetées ».

Voilà le deuxième « secret » fondamental de l’univers. (Lettre 5 p.282)


Vous n’êtes pas des corps possédant une conscience. Vous êtes : la Conscience Divine individualisée en « êtres de conscience » séparés et rendus visibles sur Terre, au moyen de particules électriques attirées et rassemblées en éléments, afin de vous donner votre forme vivante visible, conformément à un modèle physique fondamental. (Lettre 7 p.348)


TOUTE CRÉATION est CONSCIENCE rendue visible.

Toute chose vivante ne pense et n’agit qu’en fonction du niveau de conscience spirituelle ou égoïque dans lequel elle réside. (Lettre 7 p.350)


C’est la CONSCIENCE qui vous divise et se ressent à chaque niveau de votre être – car vous êtes tous, en dépit de votre corps matérialisé, des FORMES DE CONSCIENCE exprimant des modèles de conscience, et des FORMES DE CONSCIENCE recevant, de la part d’autrui, des modèles de conscience. La conscience de chaque individu est sa réalité, non la couleur de sa peau ou son apparence, et c’est la conscience des gens qui attire ou rejette autrui. (Lettre 9 p.450)


Lorsque votre pensée et vos émotions s’unissent en formes-pensées de désir, d’intention ou de but, vous créez une forme de vie. Cette forme de vie est un modèle, une structure, un profil électrique de votre intention et le champ magnétique d’émotions correspondant attire et rassemble des particules d’énergie qui vont amener cette intention directrice à la manifestation visible. (Article de 2007 p.468)



BUT DE L’EXISTENCE

Le véritable contact avec la Source de votre Être se produira une fois votre conscience suffisamment purifiée de son égoïsme humain grossier. Vous aurez au préalable passé quelques temps à méditer, élargissant votre conscience de manière émotionnellement puissante dans un élan régulier vers votre Source, pour établir ce contact, vous renouveler et vous régénérer.

C’est là le vrai but derrière l’existence. Un échange ininterrompu de communication réciproque entre la Source de tout Être et la création. (Lettre 5 p.246)


Je viens à vous pour vous montrer qui vous êtes réellement, au plus profond de vous-même et ce que vous pouvez devenir.

Tout aussi important : je viens vous montrer les moyens par lesquels le passage de la conscience humaine aux domaines supérieurs de la conscience spirituelle peut s’effectuer.

Lorsque j’étais sur Terre, je disais :

« Je suis la Vérité,

le Chemin,

et la Vie ».

Je l’étais et je le suis.

Dans ces Lettres :

Je vous apporte la Vérité,

Je vous montre le Chemin,

Pour obtenir une Vie Abondante.


Avoir besoin de quelqu’un d’autre comme « béquille » spirituelle affaiblit l’âme. Aussi le fait même de dépendre de moi doit-il être bien reconnu comme une mesure temporaire. Je fais donc tous les efforts possibles, par l’intermédiaire de ma porte-parole, pour que vous preniez bien conscience que votre véritable appui, fondement, Source de Vie et d’Être, sont tirés directement de la dimension toute-puissante de la Conscience Universelle en équilibre. (Lettre 7 p.347-387)


La tâche de l’âme qui vient de naître est d’expérimenter la Psyché au moyen de sa gaine protectrice, de vivre tout ce qu’offrent les fréquences inférieures, de croître en fonction des événements et expériences mentaux et émotionnels résultant de ses pensées et émotions. L’âme doit apprendre par elle-même, à travers ses expériences et erreurs, quel état de conscience la rend immensément heureuse ou bien l’accable de tristesse et de douleur, ce qui entraîne alors diverses limitations physiques.

Le but de la vie sur Terre n’est pas de découvrir le moyen de vivre une joie et une félicité incomparables, même s’il s’agit là du plus ardent désir de chaque âme. Une telle félicité et une telle joie feraient obstacle à la progression de l’âme dans les vibrations spirituelles supérieures de la conscience.

Finalement, après de nombreuses vies plus ou moins chaotiques de bien-être et de douleur, la psyché s’éveillera à la vérité de l’être et réalisera qu’elle dispose du potentiel nécessaire pour puiser directement dans la Conscience Divine afin d’obtenir discernement, compréhension, connaissance, d’élever ses vibrations de conscience spirituelle jusqu’à celle de santé, bien-être, protection, croissance intérieure, nourriture spirituelle et de rayonner vers autrui l’essence même de la Conscience Divine. (Lettre 8 p.372)


Âmes bien-aimées, il est connu qu’en cette époque, il s’établira une division nette et sans équivoque entre les enfants qui choisissent la LUMIÈRE et les enfants qui préfèrent les chemins de traverse et l’obscurité de l’ego terrestre. Pour que la LUMIÈRE éclaire le monde, tous doivent devenir des enfants du Divin. (Article de 2007 p.471)


SANTÉ

Ce ne sont pas vos corps qui ont besoin d’être guéris ni vos vies qu’il faut tenter d’améliorer, ce sont vos croyances qu’il faut soigner. (Lettre 2 p.146)


Vous ne pouvez être guéris à moins que vous ne croyiez, de tout votre cœur, que la guérison aura lieu. Rappelez-vous que les maladies du corps viennent d’une maladie de l’esprit, tels votre mauvais caractère, vos ressentiments, vos colères et vos haines.

L’Amour-Père-Mère est la source de la santé, et par conséquent, toutes les pensées et tous les sentiments contraires à l’Amour-Père-Mère apportent la maladie. (Lettre 2 p.160-161)


La vérité sur l’état spirituel de « l’homme intérieur » sera clairement révélée. Elle sera une base sûre pour les instructions spirituelles et le travail de méditation à faire qui permettront au malade de recouvrer la santé, la vitalité, d’envisager de nouvelles perspectives, de nouveaux buts – et d’accroître sa capacité d’amour inconditionnel.

Naturellement, on n’utilisera plus de médicaments pour élever les rayonnements de conscience du patient, puisque c’est la diminution de Vie Divine, d’énergie de l’âme, qui est responsable de la maladie. On lui expliquera comment élever délibérément et systématiquement les fréquences de vibration de la partie du corps affectée et comment traiter les circonstances personnelles ayant causé le malaise psychologique et la diminution de l’énergie de l’âme. (Lettre 7 p.362-363)


EGO

Il me fut montré que tout être vivant dans la création devrait rayonner de santé, être soigné, nourri, protégé, guéri, vivre en paix et dans la plénitude, prospérer dans une société « de créatures » n’éprouvant qu’amour les unes pour les autres.

Cependant, au moment de la création, deux IMPULSIONS DE BASE apparurent dans l’être pour garantir son individualité. C’étaient elles qui contrôlaient la conscience humaine. (Lettre 1 p.98)


Je ne prêche pas non plus, comme vos « penseurs spirituels », la « pensée positive ». Au reste, la façon dont vous concevez la « pensée positive » - attirer comme un aimant ce qui correspond à vos besoin, vos désirs, vos objectifs - ne fait que renforcer votre ego. (Lettre 6 p287)


La Pulsion de l’Ego pourrait s’appeler le Protecteur et le Dictateur de l’Univers vivant.

C’est sur ce point que la plupart des gens de votre monde actuel se fourvoient en évoquant la possibilité de l’existence d’un « Dieu ». Ils observent les activités de diverses espèces menées par leur ego, les unes se nourrissant des autres pour subsister, et attribuent cette « sauvagerie » au créateur. Comment le créateur peut-il alors être un « Dieu » d’Amour ?

C’est là l’un des malentendus  et l’une des croyances que j’aimerais balayer. Mon but est que tout le monde comprenne que : la Force de Vie Divine, qui inspire et respire à travers toute la création, se trouver au cœur même de l’univers tout entier et à l’origine de toute chose. C’est l’Équilibre, caché mais puissant, duquel toutes choses ont tiré leur être, leur forme et leur structure.

C’est « l’espace  des scientifiques » dans Lequel sont dirigés le « Mouvement et l’Attraction des Particules Électriques ». C’est la « base de l’existence » à la fois impénétrable et à jamais inconnaissable, ainsi que la Source cachée de toute substance de toutes choses dans l’univers. (Lettre 7 p.358-359)


Tout en tirant votre vie d’abord de la Réalité Divine qui vous a donné l’existence, vous tirez aussi votre énergie physique de votre nourriture et des processus digestifs. Ils fabriquent des enzymes pour transformer la nourriture en une forme utilisable qui nourrit les cellules physiques de tout votre corps et de votre esprit. Voilà quelle est la vie du corps.

Beaucoup de gens vivent et meurent en puisant exclusivement dans l’énergie issue de leurs processus physiques.

Le type et la quantité d’énergie puisée dans les processus physiques sont fortement influencés par les champs mentaux et électriques, émotionnels et magnétiques, de l’être vivant.

Les champs électriques et magnétiques qui entourent tout ce qui vit (depuis l’amibe jusqu’à l’éléphant et l’être humain) sont les rayonnements de Force de Vie qui appartiennent à l’âme en propre. Ils se combinent avec d’autres rayonnements émanant de l’être qui vit : ceux de sa « conscience – connaissance » dont l’activité mentale et électrique est dynamique, ceux encore de ses pulsions émotionnelles et magnétiques « d’attraction – répulsion ».

Ces champs électromagnétiques sont profondément affectés par toutes les pensées et sentiments qui traversent l’esprit et les émotions de l’être. À leur tour, les « champs » affectent profondément les processus physiques du corps. Ils en améliorent ou détériorent la santé selon l’état de conscience de la personne, qui est soit en harmonie avec les rayonnements de Force de Vie de l’Intelligence et Amour Divin, soit en conflit avec elles, du fait de pulsions issues de l’ego.

Une entité malheureuse dépérit et meurt. Une entité heureuse s’épanouit. C’est là un fait fondamental de l’existence. En dernière analyse, chaque entité vivante se nourrit de son état intérieur de contentement ou de frustration. (Lettre 7 p.360-361)


À cause de la mésentente et du combat engagés entre l’âme en évolution et l’ego (qui veut « paraître bon » au lieu d’ « ÊTRE BON » sans pouvoir tolérer l’idée de sa possible imperfection),  ils sont peu nombreux ceux qui, recevant actuellement l’inspiration et la transmettant à d’autres, souligneront la nécessité de passer par un temps de purification intérieure.  La personnalité moderne est conditionnée à obtenir un service immédiat, à recevoir instantanément la lumière, la chaleur, la nourriture, la boisson, les habits et les divertissements, aussi n’est-elle pas attirée par une Vérité impliquant le sacrifice de soi, un travail constant et un dévouement sans faille au but à atteindre. Par ailleurs, beaucoup d’enseignants spirituels gagnent de fortes sommes d’argent grâce à leurs activités et doivent présenter une « Vérité » qui se vende bien !

Si vos enseignants modernes vous parlent d’une voie permettant d’atteindre les dimensions suprêmes par la transmission de leur propre illumination, vous ne pourrez éviter une profonde introspection et la purification de vos émotions « magnétiques » d’attraction-rejet. (Lettre 8 p.381-382)


Lorsque les gens s’engagent sur le sentier spirituel, à la recherche d’un « Pouvoir Supérieur », des enseignants en « pouvoir personnel » leur apprennent souvent à s’impliquer davantage dans des pensées d’attachement émotionnel et magnétique, ne se rendant absolument pas compte que leurs instructions servent à renforcer le pouvoir de l’ego. (Lettre 8 p.405)


Le secret de votre fatigue, de votre épuisement, de votre incohérence, de votre instabilité, de votre peur, de votre désespoir et de votre dépression réside dans vos réponses émotionnelles et magnétiques « d’attachement-rejet » à la vie et dans les modèles subconscients qui parfois prennent le dessus et vous projettent dans des situations que vous n’aviez jamais eu l’intention de créer. Du fait de ces « impulsions naturelles de l’individualité », vous n’êtes certainement pas libre. Vous êtes dominé par l’esclavage émotionnel-magnétique de votre conscient autant que de votre inconscient. Vous vivez totalement dominé par l’Ego qui vous a donné votre individualité et vous retient dans les chaînes des réponses émotionnelles à la vie. (Lettre 8, p416-417)


Comment se comporte une personne qui a réussi à se libérer de l’égo ?

Finalement, une telle personne est totalement libérée de la peur. Elle a l’absolue conviction que partout où elle se rend, elle lest protégée. Bien qu’elle puisse traverser des expériences potentiellement dangereuses, elle en sort indemne. Elle sait qu’elle n’a nul besoin d’épée ou d’arme à feu pour se protéger. Elle est  protégée contre toute négativité, où qu’elle se trouve.

Elle ne craint aucune maladie, sachant bien que tout ce qui, dans son corps, a été créé pour le maintenir en bonne santé, est opérationnel et agit efficacement.

Elle sait qu’elle ne manquera jamais des choses nécessaires à une vie heureuse et confortable. Elle loue et remercie continuellement la Vie Père-Mère pour toutes choses déjà reçues et à venir.

Elle sait qu’elle sera guidée pour être à la bonne place au bon moment.

Elle sait aussi qu’elle peut demander tout ce dont elle a besoin et que la réponse viendra rapidement.

Mais la demande émane de son centre spirituellement illuminé, aussi ne cherche-t-elle jamais rien à des fins égoïstes, mais prie toujours pour obtenir des choses également bonnes pour son environnement, sa communauté, sa famille, ses amis. (Lettre 8, p418)


À partir de la connaissance limitée de vous-même, oui, une connaissance très limitée – de vous-même, de vos croyances véritables, de vos réactions réelles dans certaines circonstances (qui affectent votre environnement et influencent les autres), de votre honnêteté réelle en toutes circonstances – à partir de ces connaissances très limitées, vous parvenez tout de même à construire des formes de conscience, des « schémas électriques » de vos désirs, intentions et buts à expérimenter dans le futur.

Vous le faites inconsciemment, jusqu’au moment où vous réalisez ce que vous êtes en train de faire. Vous participerez peut-être alors à un cours où l’on vous apprendra à le faire intentionnellement.

Croyez-moi, ce sont là des contrefaçons de création. Ne faites pas cela. Votre vision est limitée. Vous ignorez à quel point vous pouvez en réalité abîmer le sentier d’autrui quand vous croyez savoir ce qui est le mieux pour vous et les autres. C’est là une véritable erreur – un piège pour les ignorants. Que vous créez sous l’emprise de l’ego. (Article de 2007 p.461)


Croyez-moi, chères âmes bien-aimées actuellement incarnées sur Terre, telles que vous êtes aujourd’hui, vous n’êtes pas prêtes à faire naître une ère de paix. Vous en parlez beaucoup, la désirez ardemment, croyez vous être élevées par votre évolution spirituelle à un état d’esprit qui peut vous apporter une ÈRE D’AMOUR et de PAIX. Mais c’est en grande partie une illusion, un aveuglement.

Vous vous pardonnez vos états d’esprit inconstants, vos pensées, paroles et actes car vous êtes dans le monde, votre ego vous enchaîne, vous aveugle. Vous vous battez courageusement pour vous montrer plus aimant dans votre façon de penser, sentir, réagir à chaque expérience, mais tant que vous seul restez la force directrice de votre conscience, l’ego finit par gagner. (Article de 2007 p.463-464)

 

Réalisez-vous que beaucoup de gens, de par votre monde, croient pratiquer l’amour inconditionnel (qu’ils croient avoir trouvé), tout en restant à l’affût de ceux qui ne sont pas à la hauteur  de leurs critères de comportement, ragaillardis et contents de pouvoir les juger ou réprimander ? Comment de tels esprits pourraient-ils créer une ÈRE D’AMOUR et de PAIX ? (Article de 2007 p.465)



ÉTAT DU MONDE ACTUEL

Les scientifiques ont cru pouvoir expliquer les origines de la vie en les attribuant au hasard. Les gens ont aussitôt jeté la moralité aux orties et cédé aux pulsions les plus folles de leur ego. Ils ont inauguré une nouvelle ère mondiale dangereuse en créant un état de conscience planétaire centré sur l’ego, totalement opposé à la Nature de l’Amour Inconditionnel Divin. La conscience humaine s’est fermée à l’afflux du Divin. (Lettre 1 p.75)


Beaucoup d’entre vous le savent déjà, vous entrez dans une nouvelle phase de l’histoire mondiale, au cours de laquelle la grande ligne de démarcation ne se fera plus entre riches et pauvres. La véritable démarcation se fera au niveau de la conscience. Il y aura ceux qui entreront dans la conscience spirituelle supérieure, qui rayonneront la Conscience Divine partout, au quotidien – et il y aura ceux qui resteront enfermés dans leurs désirs égoïstes, cherchant à dominer les faibles. Ceux-là pourront sembler pour un temps victorieux, mais vous les verrez finalement échouer : grande sera leur souffrance, dans l’obscurité qu’ils se seront eux-mêmes créée.

Ces Lettres sont pour vous le moyen de quitter l’obscurité pour entrer dans la LUMIÈRE. (Lettre 4 p.236-237)


Je vois la douleur du peuple, ses cris, ses larmes, et ma compassion est sans limite.

Vous êtes entendu, mais dans l’état de votre conscience actuelle, il y a peu de choses que je puisse faire pour vous. Je ne peux pénétrer les chaînes et les cordes de vos années de pensées et d’actions ignorantes. Je vois des sermons ignorants perpétuer la douleur dans les églises, les services et les chaires. Je vois des nations et des peuples lutter énergiquement pour résoudre les difficultés que leurs propres valeurs traditionnelles, cultures et croyances religieuses, ont créées. Je vois leur vie quotidienne limitée, leurs besoins rester inassouvis, leurs buts hors d’atteinte, et les souffrances qu’ils endurent dans leurs diverses relations. (Lettre 3 p.165-166)


PROGRESSION INDIVIDUELLE

Dès qu’une personne réalise que la Force de Volonté est puisée toute entière dans la Conscience Universelle, qu’elle peut augmenter la Force de sa Volonté en demandant à sa Source de l’Être de l’accroître, elle prend conscience que la force de volonté, tout compte fait, est illimitée. Elle peut la tirer, selon l’ampleur et la force de sa foi, de la Conscience Universelle Elle-même. (Lettre 4 p.210)


Toute personne qui a conscience que ses yeux rayonnent une force de vie puissante vers ceux qu’elle regarde sait que son regard, ce regard pénétrant, ce regard appuyé et souriant est bénéfique pour celui qui le reçoit.

Car tout ce que nous – oui, vous et moi, le Christ – pensons et faisons est un acte de conscience et la conscience est force de vie. Grâce à l’activité de notre esprit, la vôtre et la mienne, nous donnons à notre conscience, à notre force de vie, des formes différentes qui béniront ou maudiront l’environnement.

L’unique différence entre vous, Mahomet et moi-même, qui suis connu sur Terre sous le nom de Jésus, c’est le type de pensées et de sentiments que Mahomet et moi rayonnons vers les autres. Tous deux, NOUS rayonnons l’énergie de conscience qui donne vie au monde.

Que rayonnez-vous dans votre monde ? (Lettre 4 p.212)


Vos seules limites sont vos attitudes et les pensées résultant de vos attitudes. (Lettre 4 p.213)


VOUS NE POUVEZ AVOIR D’ASPIRATION PLUS HAUTE QUE CECI : comprendre et vivre la Réalité derrière et en toutes choses, qui donne, maintient, soutient toute existence individuelle.

Voilà le but que tout Maître illuminé venu sur Terre vous a présenté. (Lettre 4 p.214)


Beaucoup de gens croient pouvoir réussir leur vie et se réaliser en suivant les directives des innombrables enseignants de la « pensée positive ». En changeant votre conscience, disent-ils, vous changerez votre vie. C'est vrai, mais jusqu'à un certain point seulement. Ce changement de conscience laisse l'âme des gens désireux de spiritualité en partie assoiffée ; elle aspire à quelque chose de plus. Ce « quelque chose de plus » auquel l'âme aspire, c'est un véritable contact et sa ré-union avec sa Source de l'Être. Vous pouvez en effet avoir acquis une certaine croissance spirituelle en suivant la voie qui consiste à percevoir uniquement le bien, le vrai, et l'amour. Mais vous restez une entité fonctionnant seule sur terre, sans l'assistance de l'Universel, éternel et infini. Quand vous avez enfin pris conscience de la nature de l'Universel, que vous tournez vos pensées vers Lui pour établir un vrai contact, vous réalisez peu à peu que vous n'êtes plus seul. Vous êtes soutenu par la Réalité qui soutient tout l'univers. (Lettre 5 p245-246)


Un enfant spirituellement réceptif qu’on habitue à reconnaître sa parenté spirituelle avec les autres enfants et toutes formes de vie, à reconnaître les droits des autres comme égaux aux siens, reçoit le plus beau cadeau spirituel. De cette façon, la pratique quotidienne d’amour inspiré affaiblit les pulsions de son ego, pendant que le MOI central de l’enfant reste fort et confiant en lui-même. (Lettre 6 p.294-295)


La Conscience est l’argile : c’est la matière avec laquelle vous créez votre vie et tout ce qui vous advient. Vous seul façonnez votre vie sous la forme que vous expérimentez. (Lettre 6 p.307)


Il devrait donc vous être clair qu’en libérant votre conscience terrestre de son esclavage émotionnel – en rejetant mentalement et émotionnellement les schémas de pensées que vous sentez ne pas être en harmonie avec l’Amour Divin, vous deviendrez de plus en plus conscient qu’une inspiration supérieure envahit votre esprit et votre plexus solaire, vous guidant lorsque vous en avez besoin, hésitez dans vos choix ou êtes incapable de vous libérer des pensées émotionnelles de l’ego en situation problématique. (Lettre 6 p.341)


D’innombrables « vielles âmes » agissent avec altruisme de multiples manières pour soulager la souffrance des nécessiteux, vouant toutes leurs énergies, leur temps, leur statut social à promouvoir l’amour de la nature, des animaux, celui de leur bien-être et protection, celui encore de la santé future de la planète elle-même. Bien que ces belles âmes n’en soient peut-être pas consciences, aucune de ces sollicitudes n’est issue de la pensée humaine terrestre, exclusivement dirigée vers les besoins égoïstes, mais provient de la conscience christique où toutes choses vivantes sont vues comme l’expression de l’Amour et Intelligence de la Source de Tout Être. (Lettre 7 p.342)


La méditation et la prière constantes, l’appel à l’aide pour être fortifié et guidé afin d’arriver à l’ « attitude émotionnelle juste » sont les uniques moyens, pour le voyageur spirituel, de retrouver le chemin, sortir du piège des champs énergétiques inférieurs et retrouver l’harmonie avec les fréquences vibratoires de la Conscience Divine. (Lettre 7 p.344)


Observez la faiblesse, pardonnez à la méchanceté et renvoyez-les dans le néant d’où elles viennent. La seule VÉRITÉ et RÉALITÉ dans votre vie est l’Intelligence et l’Amour de la Conscience Divine. Tenez-vous en fermement à cette conscience, en toutes circonstances. (Lettre 7 p.367)


À chaque instant, votre but suprême sur Terre est de promouvoir le BIEN suprême, terrestre et spirituel, de toute autre créature vivante, humaine ou moins évoluée sur l’échelle de l’évolution. Il s’agit, non de descendre au niveau vibratoire des êtres en souffrance, mais de vous tourner vers eux en leur offrant la sagesse qui vous a permis d’accéder à votre sanctuaire – votre saint des saints en esprit, émotions et conditions de vie – pour autant qu’il y ait chez eux la volonté d’écouter et d’accepter. Sinon, inutile de dilapider votre énergie en vain. (Lettre 7 p.367-368)


L’Amour pur ne s’occupe que d’élévation et d’évolution spirituelle, de guérison et d’accession au Royaume des Cieux.

L’Amour divin est un sentiment de compassion chaleureuse, essentiellement rempli du désir ardent de permettre à l’être aimé de : croître, être nourri et nourrir les autres, être guéri et guérir les autres, s’éduquer et éduquer les autres, se protéger et protéger les autres, combler ses besoins et ceux des autres, le tout dans un système clair de loi et d’ordre.

Voilà ce que sont la Loi et l’Amour Divin en action. (Lettre 7 p.368)


Il n’y a aucun sentiment dans la Réalité Divine, aucune suppression des limites assurant la loi et l’ordre, afin de convenir aux exigences de l’égoïste, aucune faiblesse de capitulation et de concession face à l’obstination d’autrui.

A tout moment, souvenez-vous que TOUT LE MONDE doit respecter autrui. (Lettre 7 p.368)


Si les esprits sont si désorientés quand ce qu’ils demandent leur est en effet donné de manière inattendue, où se trouvent donc la vraie FOI et la vraie CROYANCE qu’ils étaient si certains de posséder pleinement ? (Lettre 8 p.378)


Votre seule Vérité est la Conscience Divine qui ne conduit qu’à la croissance et à la perfection – si vous avez pleinement confiance qu’elle le fera.

Percevez-vous, réalisez-vous, comprenez-vous vraiment que la Réalité est la source de toute connaissance et de toute créativité ? Vivez-vous complètement, pleinement, minute par minute, dans la conscience que la Conscience Universelle est la seule Réalité et l’Intelligence Suprême en œuvre dans la création ? (Lettre 8 p.378)


Quand vous abandonnez la logique et savez, avec certitude, que vous pouvez faire totalement confiance à votre intuition pour atteindre des buts inspirés, votre vie change. Les bienfaits affluent lorsque vous prenez pleinement conscience que la Conscience Divine est la Réalité invisible, la Puissance au travail derrière l’apparence extérieure de votre vie, actionnant les forces d’énergie intelligente qui manifestent ce dont vous avez besoin. Inutile de nier les apparences ou de vouer toute votre énergie mentale à tenter de résoudre une situation problématique.

Tout ce que vous avez à faire est de renoncer à votre volonté propre et de SAVOIR qu’au fur et à mesure que votre intellect limité cède, la Réalité Infinie prend le relais pour agencer votre vie d’une nouvelle manière, afin de vous sevrer de tous vos soutiens passés, d’apporter à votre esprit une nouvelle vision en vue d’un nouvel effort et de vous conduire dans de nouveaux domaines d’activité. Lorsque cela vous arrive, soyez prêt à « lâcher prise » totalement. (Lettre 8, p380-381)


Avec mon aide, vous pouvez vivre dans deux dimensions : celle du monde physique, où réside votre corps qui vous apporte des expériences ; celle de la Conscience Christique, qui vous permet de transcender l’ego et de rayonner in situ des pensées et sentiments issus de cet état d’être que j’ai appelé le Royaume des Cieux. (Lettre 6 p.341)


Les hommes et les femmes peuvent vivre dans deux dimensions de l’existence sur votre planète : soit exclusivement au niveau des réflexes de l’ego (qui dirigent et induisent tous les phénomènes de l’expérience humaine quotidienne) soit en équilibre mental et émotionnel dans la Conscience Divine, alors que le corps vit encore sur le plan terrestre. (Lettre 7 p.343)


Vous habitez dans deux dimensions et personne ne peut passer au-delà de la dimension du « simple intellect » avant d’avoir satisfait aux pré-requis pour l’illumination spirituelle. Ils sont un véritable éveil spirituel, conduisent à un profond discernement quant aux activités de l’ego et de la personnalité, suivi de remords, de remords et encore de remords. C’est la SEULE VOIE.

Car le remords, à son tour, conduit au rejet de la dimension magnétique et émotionnelle de « rejet – attraction », que dans ses formes les plus virulentes, les humains appellent le péché. (Lettre 8 p379)


Rappelez-vous que vous avez les bagages d’une vie entière dominée par l’ego à jeter et à dissoudre.

Quoi que vous sentiez ou compreniez pendant votre méditation, lorsque vous en sortez, attendez-vous à ressentir une différence dans votre vie. Rappelez-vous que l’attente est une forme de « conscience » et qu’en « vous attendant à » quelque chose, vous ouvrez à ce que vous attendez la voie par laquelle vous l’attirerez dans votre vécu, quel que soit ce dont vous avez besoin ou ce à quoi vous êtes confrontés. (Lettre 8 p.415)


Plus vous vous élèverez spirituellement, plus vous voudrez vous débarrasser de ces indésirables pulsions de l’ego. Vous les supporterez de plus en plus difficilement, vous prierez et aurez hâte d’en être soulagé. Vous constaterez, en vous tournant vers la Conscience Divine et en lui demandant ardemment Son Aide, combien vous serez soutenu. Vous vous libérerez des pensées et réactions indésirables et le rire vous viendra de plus en plus spontanément. Vos tensions disparaîtront, vos pensées s’allègeront, vos relations seront plus faciles, affectueuses et bienveillantes. Vous deviendrez plus conscient de la vie elle-même, de tout ce qu’elle peut vous offrir, vous montrer, vous faire vivre. Vous tirerez davantage de joie de plaisirs simples, serez moins blasé dans vos appétits, consommerez mois de nourriture, de divertissements. Vous vous sentirez plus heureux seul avec vous-même et finirez par vous réjouir en votre seule compagnie car la Conscience Divine infusera votre conscience humaine de Son propre État sublime de BIEN-ÊTRE. (Lettre 9 p.445-446)


Seuls l’Immobilité et le Silence absolus de votre conscience ouvriront les portes qui permettront à la Conscience Divine d’entrer dans votre esprit et c’est là ce que tout le monde devrait rechercher. (Lettre 9 p.447)



PROGRESSION GLOBALE

Pour vous sauver de votre propre folie, qui s’exprime à travers les médias et la télévision, la conscience de l’humanité doit très rapidement s’élever afin de voir la Réalité de l’Amour derrière et en tout ce qui existe. (Lettre 1 p.79)


Réunissez-vous par petits groupes, nonobstant vos croyances religieuses, et utilisez les Lettres comme ligne de conduite au quotidien – nous vous le recommandons vivement. Libérez-vous, si vous le pouvez, de votre conditionnement et réunissez-vous en montrant une vraie humilité : admettez vous y connaître bien peu en matière de vraie spiritualité, mais exprimez combien vous désirez apprendre à enrichir et à spiritualiser votre vie. (Lettre 4 p.236)


En mon nom, j’en appelle aux lecteurs de ces Lettres : créez une association et lancez ce défi à la science : « à quel stade de l’évolution du « monde matériel » peut-on déceler la CONSCIENCE pour la première fois ? ». (Lettre 5 p.259-260)


Pour certaines raisons spirituelles et scientifiques / matérialistes, il est impératif que les gens vouent toute leur énergie et leur sensibilité mentale et émotionnelle à aligner et harmoniser parfaitement leurs actions,  leurs réactions, à l’Amour inconditionnel, la Conscience Divine.

Demeurer dans l’état planétaire de conscience tel qu’il existe actuellement sur Terre, c’est demeurer éternellement sur la pente descendante qui mène aux plus cruelles et innombrables maladies, misères, catastrophes, souffrances. (Lettre 7 p.343)


Cette dimension est un état de beauté, de joie, d’harmonie, de ravissement extatique, de révérence, d’intelligence, d’amour. Voilà ce dont la Terre peut faire la démonstration, à une échelle qui dépasse tout ce que vous pouvez imaginer. (Lettre 7 p.356)


Je vous encourage vivement à vous rassembler le dimanche : parlez de vos nombreuses bénédictions, remerciez sincèrement et du fond du cœur, élevez votre esprit en louant « CE » Qui vous a donné l’Être.

Méditez ensemble afin d’attirer la Conscience Divine, à travers votre esprit, dans la conscience du monde, afin que la Nature du Divin puisse, de plus en plus, imprégner la nature de la psyché du monde de Son Amour transcendant.

Vos groupes émettront une énergie de conscience spirituelle qui influencera les énergies mentales autour de vous.

Rappelez-vous : le monde ne vivait pas dans une situation aussi fâcheuse et dangereuse au temps où les Églises du monde entier se rencontraient le dimanche pour adorer Dieu.

Ces temps sont maintenant révolus. Vous n’adorerez pas Dieu.

Constituez-vous une solide compréhension de la Conscience Divine universellement présente. Son universalité et l’étendue de Sa créativité s’enracineront de plus en plus fermement dans votre esprit par de sincères louanges. Dans le silence et l’immobilité, adressez-vous à la Conscience Divine et invitez-La avec amour à prendre possession de votre esprit et de votre cœur. Ainsi, petit à petit, vous vous unifierez et la Conscience Divine prendra de plus en plus possession du monde, comme telle était Son intention dès le commencement. (Lettre 9 p.452)





Marc Resch - 121 rue d'Athènes 34000 Montpellier - 06.10.88.29.06 - Mentions légales